Le burn out doit-il être considéré comme une maladie ?

Le burn out est traduit littéralement par le syndrome d’épuisement professionnel. Il s’agit d’un problème qui touche bon nombre de travailleurs. Mais doit-on le considérer comme une maladie ? En effet, le burn out présente des symptômes et peut être traité.

Burn out : quels sont les symptômes ?

Le burn out est généralement caractérisé par un affaiblissement psychologique et physiologique. Selon l’OMS ou l’Organisation Mondiale de la Santé, le patient commence à sentir une fatigue intense qui résulte d’un excès d’activité professionnelle ou d’une grande intensité de pression. Le stress, le début de la journée, ainsi que les objectifs à atteindre au travail deviennent de plus en plus insupportables.
Le sujet devient petit à petit irritable et commence à manger peu, à passer une nuit blanche ou à avoir des difficultés à dormir. En fait, tout cela révèle un désordre au niveau du métabolisme du corps humain. Également appelé « maladie de l’idéalité », le burn out entraîne aussi des problèmes de digestion, une perte ou une prise de poids inexpliquée.
Sur le plan psychique, une personne soumise à une forte pression perd sa motivation et n’a plus confiance en elle. De plus, son aptitude à mémoriser est affectée. Il faut noter que tout le monde peut être atteint de ce genre de syndrome.

Les causes flagrantes du burn out

La gratitude et la reconnaissance de l’employeur envers son salarié comptent beaucoup dans le monde professionnel. L’ignorance de l’effort fourni par le travailleur engendre souvent une dépression et un stress chronique chez l’employé lui-même. L’absence de solidarité entre les collègues de travail est aussi une des causes du burn out.
Par ailleurs, le manque d’autonomie et l’insuffisance de communication sont des éléments favorables à l’apparition de ce syndrome. Entre autres, les personnes qui ne se soucient pas amplement de leur alimentation sont également exposées au burn out. De manière générale, la principale cause de cette maladie est l’abondance des tâches à réaliser au travail.

Comment prévenir le burn out ?

On peut considérer le burn out comme une maladie qui annonce la fatigue générale. Se confier à un psychologue est une méthode efficace pour éviter la maladie de l’idéalité, puisqu’elle est souvent basée sur le stress chronique et la dépression.
Les astuces et les conseils d’un psychologue constituent une aide précieuse pour remonter la morale. Il est aussi nécessaire de garder une distance envers le travail. Ce dernier ne doit pas occuper une place prépondérante dans la vie. L’organisation et le partage des tâches à réaliser sont aussi indispensables.
À noter que le cerveau humain ne doit pas être soumis à plusieurs préoccupations. Le plus important est de faire des activités sportives régulièrement. Une alimentation saine et des pauses régulières sont également des atouts majeurs pour éviter le burn out.
Les traitements médicaux

Tout comme les autres maladies, il existe bel et bien des traitements destinés au burn out. Les spécialistes de la psychologie interviennent toujours dans le traitement de cette maladie de l’idéalité. Le psychologue est en mesure de fournir des conseils adéquats pour le bon rétablissement psychique du patient.
Le médecin peut aussi recommander au travailleur d’interrompre son activité durant un moment bien défini ou encore de changer radicalement de métier. Dans le cas où le burn out est accompagné de dépression, le médecin peut prescrire des antidépresseurs ou des anxiolytiques. L’homéopathie et l’aromathérapie sont aussi des moyens qui peuvent être utilisés dans le traitement de cette maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *