L’innovation médicale face au diabète

Depuis des dizaines années, le monde de la recherche se penche sur des innovations et traitements potentiels pour lutter contre le diabète. Avec plus de 387 millions de personnes touchées à travers le monde, il est grand temps de faire évoluer des traitements lourds et handicapant pour les patients dans leur vie de tous les jours.

Les applications au secours des diabétique

Avec le développement des nouvelles technologies, les applications et objets connectés représentent une opportunité extraordinaire de traiter des patients dont le confort de vie est largement impacté par la maladie.
Bien que le diabète ne soit pas lié uniquement à la consommation de sucre, être en mesure de contrôler la quantité de glucides absorbés par les patients reste une des solutions les plus efficaces pour limiter les risques sur la santé des diabétiques.
Un besoin que de nombreuses start-ups ont rapidement cerné, avec pour conséquences une multiplication d’applications destinées à mesurer le « taux de sucre » présent dans les aliments. Des applications dont le mot-clé est « autonomie », et qui ont pour objectif de permettre aux victimes du diabètes de gérer leur maladie de façon autonome et simplifiée.
Parmi elles, DietSensor, MyFitnessPal ou encore Noom permettent aux patients d’anticiper leur consommation de glucides, et d’adapter leur dose d’insuline en fonction des données collectées par les applications.
Et comme souvent quand on parle de nouvelles technologies, Google n’est pas loin. Depuis plus d’un an, le géant américain du web multiplie les partenariats avec des acteurs pharmaceutiques pour développer de nouvelles applications et technologies permettant de faciliter le traitement du diabète. GSK ou Sanofi ont déjà signé des accords avec la firme californienne.
Alors que le monde de la santé s’inquiète du cout du diabète, en constante augmentation, ces innovations technologiques tombent à point nommé pour permettre de réduire les dépenses liées aux traitements et aux médicaments contre le diabète.

La biotechnologie pour combattre le diabète

Outre les objets connectés, les avancées en termes de biotechnologie représentent aussi une solution particulièrement intéressante dans le traitement des diabétiques.
Dès 2014, une entreprise biomédicale israélienne annonçait le développement d’un pancréas bio-artificiel implantable directement sous la peau des patients. Une nouvelle technologie ayant pour objectif de secréter automatiquement un taux d’insuline nécessaire à l’organisme, et qui permet aux diabétiques d’abandonner les traitements et solutions habituelles : injections d’insuline et contrôle permanent de l’alimentation.
La France n’est pas en reste en termes d’innovation. Avec Diabeloop, autre exemple de pancréas artificiel, les chercheurs français ont également réussi à développer une solution qui devraient changer la vie des patients.
Une innovation actuellement en phase d’expérimentation et qui pourrait être démocratisée rapidement auprès des individus diabétiques.
Applications, pompes à insuline ou organes artificiels : les chercheurs disposent de nombreux axes d’innovations pour enfin endiguer le diabète. De quoi faire de l’ombre aux géants pharmaceutiques et leurs traitements médicamenteux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *